Les moments de poesie

Publié le par Buveurs de caf

Alors que du 26 au 31 mars s’ouvrent les portes du salon du livre de Paris, à Villon nous avons décroché l’exposition des livres d’artistes ce lundi 22 mars à 21h. Alors que les tables rondes s’organisent au salon parisien sur l’avenir du livre imprimé et celui du livre numérique, à Villon c’est autour d’une table ronde effectivement que nous avons accueilli Antonella Battilani , ses collègues italien et une collègue hongroise. Tous sont là pour les travaux de Comenius. Nos collègues en
charge du projet les ont convié à se joindre à notre petit groupe d’irréductibles lecteurs. Notre thème autour de la peinture, de la poésie et de l’objet livre s’y prêtait fort bien puisqu’ Antonella est illustratrice d’histoires pour enfants. Il fut lu un conte hongrois : « Rebecca la Rouge » (Vörös Rébék)
qui donna lieu à de nombreux commentaires. La soirée riches en rebondissements et surprises s’est conclue assez tardivement autour de la même table, débarrassée de livres et faisant place aux mets les plus goûteux. A cette assistance se sont joint en fin de soirée nos délégués élèves, sortant d’un conseil de discipline, et affamés, ravis semble-t-il de se mêler à nos conversations tardives où l’on a - une fois de plus - parlé, de la « princesse de Clèves », notre collègue angliciste se laissant aller aux souvenirs des amours contrariés de Jean Marais et de Marina Vlady. Deux buveurs de café s’étaient également invités. Avec eux nous avons décidé de mettre en oeuvre notre promesse d’un café entièrement dédié à l’oeuvre de Mme de Lafayette. Une grande soirée en perspective, courant mai, histoire de conclure cette année... avec ou sans Thérèse (!)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article