Tabous ?

Publié le par ML2C

Pour répondre à Elisabeth, les livres cités dans la bibliographie non exhaustive peuvent être empruntés au CDI et à la médiathèque des Mureaux. Plusieurs sont déjà dans les mains de nos lecteurs, d'autres conseils suivront.

Ce soir voici quelques-unes des questions que nous nous posons dans nos différents échanges et auxquelles nous apporterons peut-être des réponses le 2 juin :


Peut-on tout écrire ? L'écrivain dans sa démarche d'écriture a-t-il l'obligation de bousculer les mentalités ou doit-il rendre compte d'une société, sans jugement ?
Est ce que ce qui est tabou pour nous l'est aussi pour les autres ?
En réalité, qu'est ce qui demeure tabou aujourd'hui ?
Comment la littérature s'est-elle emparée des sujets tabous ?
La littérature pour ados telle qu'elle est publiée aujourd'hui n'est-elle pas plus "courageuse" dans la manière d'aborder des sujets sensibles ?


Il ne faudrait pas après le 2 juin que l'on se demande si la littérature elle-même n'est pas devenue tabou... Peut-être.



Publié dans Spécial

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
C'était un café interressant et très enrichissant comme les autres d'ailleurs.Suite à ce café, j'ai lu Kivousavé de mme Hammer (il me semble) et j'ai bien aimé même si le style d'ecriture n'est pas parfait. C'est un bon divertissement.
Répondre