café médiathèque

Publié le par ML2C

Le 26 mai les buveurs de café se sont déplacés à la médiathèque des Mureaux. Reveil en douceur pour ce premier jour du week-end. Les échanges n'ont pas cessé avant midi, l'heure du déjeuner.
les livres échangés furent nombreux.

Tout d'abord et pour leur témoigner respect et gratitude, quelques livres choisis spécialement pour eux, pour qu'ils écrivent leurs commentaires sur ce blog, pour qu'ils s'ouvrent à de nouveaux univers, pour qu'ils découvrent de nouveaux auteurs, par ce jeu d'une contrainte qui n'a ici aucune forme scolaire : "votre plaisir, si vous le souhaitez sera de lire ces livres et d'en livrer une critique sur ce blog".
Voici ces quelques ouvrages, chacun y retrouvera le sien :DSC-0447.JPG

"Le loup des Steppes" d'Hermann Hesse
"Lettre à un jeune poète" de Rilke
"Kafka sur le rivage" d'Haruki Murakami
"Nulle part de Yasmina Reza
"l'art du roman" de Milan Kundera
"Les amants du Spoutnik" d'Haruki Murakami
"Itinéraire d'enfance" de Duong Thu Huong

Un débat, un vrai débat avec des buveurs franchement pour ou franchement contre sur le livre de Barjavel "Ravage" où la conclusion fut donnée par un observateur amusé : "il faut séparer l'auteur et la fiction". Il faut biensûr replacer l'ouvrage au moment où il a été écrit : 1943. Les idées qu'il développe sont considérées soit faisant l'apologie d'une France où les valeurs famille - patrie sont aujourd'hui associée à celui qui les défendit : Pétain. En cela " Ravage" dérange. Pour d'autre il faut voir dans cette fiction une critique de la société qui laisse l'homme dépendre des technologies et d'une vision très formatée et institutionelle des relations humaines.
Donnez nous votre avis...


Parmi les fictions recommandée lors de ce café, voici une autre sélection :
"l'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde, un thriller littéraire assez déjanté où le héro tente de sauver l'héroïne de charlotte Brontë
"Le magasin des suicides" de Jean Teulé dont on avait particulièrement aimé le "je, François Villon".
"Miso Soup" de Ryu Murakami
"La fugue" de Valerie Sigward
"Jusqu'aux os" de Claudine Galea
"Serpents et piercings" de Hitomi Kanehara
"Les orphelins de Brooklyn" de Jonathan Lethem
les aventures du frère Cadfael par Ellis Peters

Bonnes lectures.

Publié dans Robusta

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'était sympathique hein... le café était meilleur que celui du CDI...C'est prévu qu'on puisse y retourner parler de Jean-Louis Costes avec la responsable du rayon enfants ou c'était un one-shot ?
Répondre
M
C'était fort sympathique comme toujours et le lieu ne fait rien à l'affaire... Le café non plus ! Si vous le prenez d'ailleurs sur ce ton, je doute qu'il y ait une suite...Je ne suis pas très convaincue d'un échange autour de Jean-Louis Costes mais certaine qu'avec quelques belles paroles "les buveurs de café" sauront provoquer une nouvelle rencontre "hors les murs" à la médiathèque ou ailleurs. Tiens... Si on prenait un café ailleurs, enfin un café... Si vous trouvez un autre endroit pour parler de lectures ou d'arts, fixez donc un rendez-vous littéraire, histoire de voir...